» Khadija (par Aicha Abd el Rahman de Femmes de la maison Prophétique)

presedient

par Mme Elham Sharshar

Aicha, qu’Allah soit satisfait d’elle a dit: « Hala bînt Khuwayled, la sœur de Khadija, a demandé la permission de voir le Prophète. Ayant entendu sa voix, le Prophète fut pris de bonheur comme il a reconnu en elle la façon de s’exprimer de khadija. Prise de jalousie, je demande au Prophète pourquoi il trouve si de bonheur à évoquer sa vieille femme défunte bien que le Seigneur l’a récompensé par la plus jeune. Jamais au nom d’Allah, a-t-il assez grondé. » « C’est elle qui m’a donné son argent quand tout le monde m’en a privé, c’est elle qui m’a cru quand tout le monde m’a démenti et m’a soutenu quand tout le monde m’a combattu. »

Khadija est la première femme du Prophète, la première à se convertir, la mère de ses enfants et avec qui il n’a pas contracté d’autres mariages. Une femme d’affaires riche et prestigieuse, il l’a mariée quand il avait vingt cinq ans tandis qu’elle dépassait les quarante. C’est elle qui l’a encouragé à accomplir ce mariage, quinze ans avant la révélation, à cause de son appréciation de bons attributs de Mohammed.

C’est elle qui l’a accueilli, l’a calmé après sa première rencontre avec l’archange Gabriel sous sa forme angélique dans la caverne de Hiraa dans la montagne d’El Nour dans le désert de la Mecque où il a pris l’habitude d’adorer le Seigneur de ce monde, la nuit, avant la révélation. Il est rentré chez lui si intimidé qu’il pensait qu’il a perdu sa tête mais Khadiga l’a assuré que son Créateur ne le délaisserait jamais comme il est le franc, l’honnête, le secoureur des pauvres et des faibles. Puis elle l’a emmené chez son cousin chrétien Warqa ben Nawfal qui a su que Mohammed sera le dernier Prophète reconnu dans tous les Livres Saints.

En fait khadiga fut le choix divin pour le Prophète. Elle lui compensait l’amour maternel qui lui manquait dés un jeune âge. Elle lui présentait l’appui et la protection au temps de la révélation. Quoi qu’Allah soit le seul Protecteur et le seul Appui, mais Le Seigneur a rendu pertinent l’importance du rôle de la femme dans la vie de son époux par l’exemple de Khadiga.

جاري تحميل تعليقات فيس بوك ..

كن أول تعليق

أضف تعليقاً

عنوان بريدك الالكتروني لن ينشر.

*